Cabinet de curiosités Viktor Wynd à Londres : un bien étrange musée…

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Un jour d’hiver précédant Noël, et alors que la neige tombait sur Londres, je me suis rendu au cabinet de curiosités Viktor Wynd. Difficile d’imaginer meilleur contexte pour cette visite ! Charles Dickens et Edgar Allan Poe eux-mêmes n’auraient su trouver meilleure mise en scène. Il existe bel et bien un cabinet de curiosités à Londres. Derrière cette attraction plutôt inhabituelle se cache l’hédoniste Viktor Wynd, qui est à l’origine de ce musée. Son idée : faire revivre les « cabinets de curiosités » du 19ème siècle. Le résultat est à voir dans la cave du bar « Last Tuesday Society », dans le quartier de Benthal Green. La visite vaut-elle le coup ? Quelles surprises vous réserve le musée et que faut-il savoir avant de le visiter ? Réponses dans cet articlesur le cabinet de curiosités de Londres, le Viktor Wynd Museum.

Visite du cabinet de curiosités de Londres

Une fois entré dans le bar, acquittez-vous du droit d’entrée de 6 £ et suivez les panneaux « Viktor Wynd’s Wunderkabinett ». Vous descendrez ensuite un escalier doré et étroit en colimaçon, lequel vous mènera dans un sous-sol obscur…

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Arrivé en bas, vous serez charmé par les premières pièces exposées. Ce qui frappe en premier, c’est qu’il y a beaucoup, beaucoup de choses à voir ! Des centaines, peut-être des milliers d’objets bizarres, extraordinaires, voire dérangeants sont à admirer de près.

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Que peut-on voir au juste ? Pas facile de répondre à cette question… Tout et rien en fait ! Des squelettes d’animaux marins et autres créatures mythologiques, des animaux en peluche, des poupées, des momies étranges, des licornes, des peintures occultes, des inscriptions, des figurines de toutes sortes, des cercueils extra-terrestres, des statues bleutées de nouveau-nés ou encore des modèles miniatures de sous-marins… Tous constituent une collection qui n’a pas son pareil dans le monde. Toute proportion gardée, le musée est assez grand. Il se compose de 3 ou 4 petites salles décorées du sol au plafond. Et peu importe où l’on regarde, il y a toujours quelque chose de magique à découvrir !

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd MuseumCabinet de curiosités Londres Victor Wynd MuseumCabinet de curiosités Londres Victor Wynd MuseumCabinet de curiosités Londres Victor Wynd MuseumCabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Une grande importance a été accordée à l’éclairage, et ce dans le but de créer une atmosphère particulière. Les seules sources lumineuses du musée sont les lampes situées dans les vitrines. Ici et là, un objet est mis en valeur par un spot supplémentaire. Cet éclairage clairsemé, presque cinématographique, rend l’ensemble plus authentique encore. On a vraiment le sentiment d’observer le cabinet d’un collectionneur fou, d’un archéologue ou d’un scientifique, qui aurait parcouru le monde avant d’entreposer ses trouvailles dans un sous-sol londonien…

Le bar « The Last Tuesday Society »

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Le musée Victor Wynd se trouve au sous-sol du « Last Tuesday Society », un bar assez étrange, lui aussi. Celui-ci sert des cocktails inhabituels et inspirés des curiosités visibles à la cave, lesquels sont à base d’alcools rares et d’ingrédients issus du monde entier. Le bar accueille régulièrement des expositions et des ateliers de toutes sortes. Lors de ma visite au musée, 5 ou 6 jeunes filles étaient assises dans l’arrière-salle, occupées à sculpter des baguettes magiques. Harry Potter vous passe d’ailleurs le bonjour !

Des conférences et des exposés ont lieu tous les mardis (d’où le nom du bar) et abordent généralement des sujets inhabituels comme l’histoire de l’absinthe, le bondage japonais, le Londres occulte ou les grands dandys du quartier de Soho.

La boutique de souvenirs

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Cabinet de curiosités Londres Victor Wynd Museum

Il n’y a pas de boutique de souvenirs proprement dit, mais à côté du bar, une vitrine expose quelques objets à vendre. Il ne s’agit bien sûr pas des souvenirs classiques que l’on peut d’habitude voir à Londres. Mais si vous êtes à la recherche d’un crâne de canard ou d’un dé à coudre dans sa cloche de verre, alors vous trouverez probablement votre bonheur !

En résumé : mon avis

Si vous cherchez une attraction étrange et insolite à Londres, ne manquez pas le cabinet de curiosités Viktor Wynd. Il offre sans conteste autre chose que les sites touristiques populaires. Son prix de 6 £ reste assez bas, comparé à celui des autres attractions de la capitale. Les objets exposés sont vraiment particuliers et rendent la visite très intéressante. Le bar en lui-même, situé au rez-de-chaussée, est tout aussi étonnant. Le musée Viktor Wynd se trouve, en outre, dans le quartier assez peu connu de Benthal Green (un quartier résidentiel typique de Londres), à côté duquel on passerait certainement, et ce malgré son charme certain. En résumé : une super visite et un vrai bon plan pour Londres !

Le musée est-il adapté aux enfants ?

Oui, le musée est parfaitement adapté aux enfants, particulièrement aux adolescents. Certes, les quelques squelettes et la poupée représentant un homme pendu peuvent ne pas convenir aux plus petits, mais à partir de 10-12 ans, les enfants y trouveront plutôt de l’intérêt ! Si votre ado est actuellement dans sa phase de films d’horreur, alors le musée lui plaira forcément. Attention toutefois : en-dessous de 18 ans, les enfants doivent être accompagnés par un adulte.

Prix et billets

L’entrée du cabinet de curiosités coûte 6 livres sterling par personne. Une tasse de thé est offerte (sur demande). Il n’y a pas de tarif réduit pour les enfants. Le tarif comprend la visite du musée ainsi qu’un petit livre contenant des informations sur le musée, les œuvres exposées, l’artiste et le bar Last Tuesday Society.

Le mardi soir (entre 17 h et 22 h), on peut visiter le musée pour 2,50 £ seulement.

Les tickets du cabinet de curiosités ne sont pas réservables en ligne. Contrairement à bon nombre de sites touristiques à Londres, aucune réservation n’est nécessaire, et ce parce qu’il s’agit d’une petite attraction, connue principalement des gens du coin.

Horaires d’ouverture

Le musée est ouvert du mercredi au dimanche, de 12 h à 22h30. Il y a un peu plus de monde le samedi, prévoyez donc un peu d’attente à l’entrée.

Comment se rendre au musée Viktor Wynd ?

Le musée Viktor Wynd se situe dans l’East End de Londres, un peu à l’est donc du centre-ville, à l’adresse suivante : 11 Mare St, London E8 4RP.

Le cabinet de curiosités est accessible en métro via la station « Benthal Green », sur la Central Line. 700 mètres séparent cette dernière du musée. La gare « Cambridge Heath », réservée aux trains overground, est un peu proche. L’arrêt de bus « Mare Street Victoria Park Roas » est, quant à lui, juste devant le musée ou presque.

Transports en commun Lignes et arrêts
Métro Central Line, Station « Benthal Green »
National Rail / Overground Gare de « Cambridge Heath »
Bus Arrêt « Mare Street Victoria Park Road », désservi par les lignes 26, 48, 55, 106, 254, 388 et D6.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici