La comédie musicale « Aladdin » à Londres

Comédie Musicale Aladdin à Londres

La comédie musicale Aladdin de Disney est l’une des plus éminentes du genre. Elle s’inspire des contes des Mille et Une Nuits, célèbres dans le monde entier, et propose aux spectateurs un spectacle visuel puissant, lequel s’appuie sur des effets spéciaux saisissants et des acteurs animés par la passion. Le spectacle haut en couleurs et ses costumes chatoyants guident le public à travers un monde oriental, théâtre d’évènements fantastiques ; l’ensemble s’avère fort en émotions. Le show est passionnant, aussi bien pendant les scènes de danse collectives que pendant les passages romantiques, avec tapis volant et ciel bleu nocturne en toile de fond. Le célèbre compositeur américain Alan Menken est à l’origine de nombreuses chansons ; il a également écrit un certain nombre de paroles. Aladdin est un chef d’œuvre empli de couleurs, de rythmes et d’émotions fortes : il est à ne pas manquer ! Découvrez dans cet article ce qui vous attend lors d’une représentation de la comédie musicale Aladdin, à Londres.

Genèse de la comédie musicale

Le film d’animation des studios Disney est sorti en salle en 1992. Il raconte avec beaucoup de charme l’histoire d’amour intemporelle entre le jeune garçon Aladdin et la princesse Jasmine. Pour ce film, cependant, de nombreux éléments ont été modifiés par rapport au conte de fée original. Des stars comme Robin Williams, qui a prêté sa voix au génie (le Djinn qui sort de la lampe), ont contribué au succès retentissant du film d’animation. Son budget de 28 millions de dollars a été largement remboursé par ses 480 millions de dollars de recettes. L’amour éternel des deux personnages principaux, issus de milieux opposés, a su convaincre le cœur des spectateurs.

Qui ne connaît pas le célèbre conte oriental des « Mille et Une Nuits » ?

Il était donc logique de voir une comédie musicale succéder à ce film d’animation : la première représentation a été donnée en mars 2014 au New Amsterdam Theatre de Broadway. La comédie musicale a fêté sa première européenne à Hambourg, en 2015, au rythme des chansons d’Alan Menken : « Je vole », « Prince Ali » ou encore « Ce rêve bleu ».

L’intrigue

Comédie Musicale Aladdin à Londres

La comédie musicale encore jeune, mais déjà couronnée de succès, est inspirée du livre de Chad Beguelin. Aladdin est un voleur bon à rien, en partie responsable de l’insécurité qui règne dans les rues de sa ville natale (fictive), Agrabah. Son grand amour, la princesse Jasmine, vit au contraire dans un palais. Elle aspire à s’échapper au-delà des murs qui l’entravent au quotidien, et veut fuir les projets de mariage que son père évoque en permanence. Dans le palais, deux opposants puissants lui font face : le grand vizir et son assistant Iago tentent en effet d’étendre leur influence afin de prendre le pouvoir. Mais les choses ne se passent pas ainsi. La jeune princesse, pleine de vie, a bien l’intention de décider de sa propre existence. Incognito, elle se faufile à travers les rues d’Agrabah, où elle rencontre Aladdin, avant de tomber amoureuse de lui.

Pendant ce temps, le grand vizir et Iago se mettent à la recherche d’une lampe, qui aurait soi-disant des pouvoirs magiques. Ils arrivent juste à temps pour lancer les gardes du palais aux trousses d’Aladdin et Jasmine dans le bazar. Celle-ci est reconduite au palais et le jeune garçon, jeté en prison. Puis, le grand vizir et Iago prétendent vouloir aider Aladdin. Ce dernier est chargé de leur rapporter la lampe magique de la grotte, mais il ignore qu’il est censé mourir après cela. En frottant malencontreusement la lampe, Aladdin constate son réel pouvoir magique : un génie bienveillant en sort aussitôt. Quelques obstacles attendent encore Aladdin avant qu’il ne puisse épouser la princesse Jasmine et célébrer sa lune de miel avec elle sur le tapis volant. Par chance, le génie lui propose d’exaucer cinq de ses vœux !

Que faut-il attendre d’Aladdin ?

Casey Nicholaw, metteur en scène et directeur artistique sur la comédie musicale Aladdin, sait enchanter le public avec son épopée scénique et ses costumes colorés. La comédie musicale propose un répertoire varié, des duos romantiques comme « Ce rêve bleu » aux airs populaires tels que « Je suis ton meilleur ami ». Ce spectacle féérique a déjà remporté pas moins de 20 Grammy, 17 Tony-Awards et 13 Oscars. Sertis de millions de cristaux Swarowski originaux, les costumes orientaux, les sarouels, les voiles et les foulards constituent une attraction en soi. Avec Aladdin, il y en a pour tous les goûts : des scènes de danse collectives et rythmées aux sauts acrobatiques, lesquels demandent aux comédiens une parfaite maîtrise de leur corps, en passant par des moments plus intimes et attachants. Plus de 80 effets spéciaux plongent les spectateurs dans un monde parallèle. Les transformations scéniques, les effets pyrotechniques, l’orgue lumineux, les planches de scène mobiles et, pour couronner le tout, l’escapade nocturne des deux amoureux en tapis volant procurent des sensations fortes. Un spectacle très divertissant et plein de suspense.

Comédie Musicale Aladdin à Londres

La comédie de Broadway doit également son succès à ses interprètes exceptionnels. Dean John-Wilson se montre convaincant à la fois dans la peau du jeune garçon des rues rusé et plein d’entrain que dans celle d’Aladdin, amoureux et séducteur. Dans le rôle du génie, Trevor Dion Nicholas, déjà présent lors de la première représentation à Broadway, se montre tout aussi excellent, aussi bien sur le plan vocal que dans son jeu de comédien. La musique évoque un mélange de swing, de pop et de rythmes orientaux à la Cab Calloway ou encore Benny Goodman. Les danseuses et les danseurs impressionnent par la coordination de leurs mouvements et leurs costumes scintillants qui rappellent Las Vegas. Leur habileté vocale et la maîtrise de leur corps sont exceptionnelles. Les chansons ont été écrites par des spécialistes du genre. Qu’elles soient l’œuvre de Howard Ashman (La Belle et la Bête), Tim Rice (Le Roi Lion) ou Chad Beguelin, elles sont toujours emplies d’humour, d’émotion et de suspense.

Une mise en scène pleine d’idées formidables

Aladdin est une comédie musicale pour les grands et les petits, pour les couples et les familles. Ses éléments de scène somptueux, son histoire intemporelle, le savoir-faire artistique de ses danseurs et chanteurs et ses décors extraordinaires composent deux heures et demie de pur bonheur musical, dans le quartier londonien de West End.

Durée de la comédie musicale

Les représentations d’Aladdin durent environ deux heures et demie, dont un entracte de 15 minutes.

Tarifs et billets

Dans de rares cas, des billets pour Aladdin sont disponibles au prix de 17,50 £. En règle générale, ils coûtent 29 £ pour la représentation de 14h30 et 32 £ pour celle du soir. Les billets sont disponibles sur London Theatre Direct, la billetterie en ligne de référence pour ce qui est des comédies musicales londoniennes. Et le site est dispo en français !

Les offres sur London Theatre Direct

Comment accéder au Prince Edward Theatre ?

Prince Edward Theatre comédie musicale Aladdin Londres

Le Prince Edward Theatre, qui accueille les représentations d’Aladdin, se trouve à l’adresse suivante : Old Compton St, Soho, London W1D 4HS.

Pour venir en métro, descendez aux stations « Leicester Square » (Picadilly Line et Northern Line) ou « Tottenham Court Road » (Central Line et Northern Line), toutes deux à 5 minutes de marche du théâtre.

Si vous préférez vous rendre au théâtre dans un bus à impériale, descendez à l’arrêt « Cambridge Circus » (lignes 14, 19, 24, 38, 176, et bus de nuit N19, N20, N29, N38, N41 et N279).

Transports en commun Lignes et arrêts
Métro Picadilly, Northern ou Central Line, stations « Tottenham Court Road » ou « Leicester Square »
Bus Lingnes 14, 19, 24, 38 et 176 ainsi que les bus de nuit N19, N20, N29, N38, N41 et N279, arrêt « Cambridge Circus »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici