La « National Gallery » à Londres : comme un air de Louvre…

National Gallery à Londres

La National Gallery de Londres constitue l’une des plus importantes collections d’art au monde. Plus de 2500 œuvres d’artistes célèbres peuvent y être admirées, et même si son nom n’est peut-être pas aussi célèbre que celui du Louvre ou du Vatican, elle compte parmi les musées les plus visités dans le monde. Une bonne raison de visiter ce musée impressionnant situé à Trafalgar Square ; c’est ce que j’ai fait pour vous. Vous trouverez dans cet article des informations sur les œuvres exposées, les œuvres majeures du musée ainsi que des renseignements pratiques concernant l’entrée et les horaires d’ouverture de la National Gallery à Londres.

La National Gallery : origine et histoire

Londres compte parmi les métropoles privilégiées qui possèdent des musées d’envergure internationale. La National Gallery, située à Trafalgar Square, abrite la plus grande collection de tableaux au monde. De style architectural victorien, le bâtiment qui abrite aujourd’hui cette immense collection a été construit en 1837 par William Wilkins. La collection d’art n’a eu de cesse de s’agrandir, de sorte que dans les années 1870, une nouvelle aile a vu le jour côté est en 1991 : l’aile Sainsbury, conçue par l’architecte post-moderne Robert Venturi. Ce nouvel édifice abrite désormais des peintures de la Renaissance.

National Gallery à Londres

National Gallery à Londres

National Gallery à Londres

La fondation proprement dite de la National Gallery remonte à 1824. À cette époque, l’établissement ne disposait pas encore de locaux suffisamment grands pour accueillir des expositions dignes de ce nom. Le gouvernement britannique avait acheté au banquier russe Angerstein une importante collection qu’il avait alors exposée dans les locaux de son siège. Grâce aux dons, la National Gallery s’est développée, en particulier dans le domaine de la peinture italienne des 15ème et 16ème siècles. L’orientation de la collection a été influencée par les différents directeurs qui se sont succédé. Par exemple, Frederic Burton a acquis principalement des œuvres d’art du 18ème siècle, issues de collections privées anglaises.

National Gallery à Londres

La première œuvre majeure, « Vénus à son miroir » de Diego Velázquez, a été acquise par le Fonds national d’art contemporain en 1906. La toile du tableau a été détruite en 1914 par Mary Richardson, une suffragette qui protestait contre la violence faite aux femmes. Au 20ème siècle, la National Gallery a intégré pour la première fois des tableaux impressionnistes à sa collection d’art contemporain. À l’avènement de la Seconde Guerre mondiale, les œuvres ont été transportées dans une mine bien gardée au nord du Pays de Galles. Parmi les mécènes importants de la National Gallery figurent notamment Lord Sainsbury, Lord Rothschild et Sir Paul Getty.

Que peut-on voir à la National Gallery ?

Aujourd’hui, la National Gallery permet d’admirer plus de 2 500 œuvres d’art internationales, dont la plupart proviennent ou ont été financés par des dons privés. Parmi ces tableaux, on trouve ceux d’artistes renommés provenant de toute l’Europe.

Une collection allant du 12ème au 20ème siècle

Comme tout musée de renom, la National Gallery propose beaucoup d’expositions permanentes. Elle présente en outre des expositions temporaires, les « Exhibitions » (comme celles de Mantegna et Bellini), qui sont organisées autour de thèmes précis au sein du musée, parfois grâce à des prêts accordés par d’autres musées ou des collectionneurs privés. Pour espérer voir ces « Exhibitions », il faut sans cesse se tenir informé de l’actualité du musée.

National Gallery à Londres National Gallery à Londres National Gallery à Londres

En principe, les expositions permanentes sont accessibles en continu. La galerie d’art couvre une période allant du 12ème au 20ème siècle. Les œuvres plus anciennes de Memling, Dürer ou Duccio présentent des motifs religieux sur fond doré. Elles étaient principalement destinées à décorer les autels. Les thèmes chrétiens ont également été récurrents au 16ème siècle, sous Michel-Ange ou Raphaël. Le siècle suivant, influencé par Rubens, Van Dyck ou Rembrandt, verra les thèmes de ses œuvres évoluer. Les Néerlandais, en particulier, préféraient peindre des paysages et représenter des situations de la vie quotidienne.

National Gallery à Londres

National Gallery à Londres

National Gallery à Londres

Entre les 18ème et 20ème siècles, un changement encore plus profond s’est produit. Pour Degas, Monet, Cézanne ou Van Gogh, il ne s’agissait pas de peindre la réalité du monde, ni de réaliser des commandes. Les artistes indépendants se sont élevés contre les structures imposées aux gens.

Comme on peut le voir, la National Gallery abrite des œuvres qui témoignent de 800 ans d’histoire de la peinture. Quels que soient les genres que vous aimez, elle offre une sélection de tableaux passionnante pour tous les goûts.

Points forts de la National Gallery : ses œuvres les plus célèbres

Voici une petite sélection des œuvres les plus éminentes de la National Gallery :

1. La Vénus à son miroir de Diego Velázquez

Acquise en 1906, ce tableau de Diego Velázquez a suscité beaucoup d’enthousiasme par la suite. Œuvre majeure, la Vénus à son miroir a été réalisée entre 1648 et 1651. En 1914, la peinture a été détruite par l’activiste Mary Richardson, qui entendait protester par son geste contre les violences faîtes aux femmes. Le tableau montre une femme nue allongée sur le dos, qui se regarde dans un miroir tenu par un ange.

2. La Vierge aux rochers de Léonard De Vinci

La Vierge aux rochers est un tableau de Léonard De Vinci qui représente Marie avec les enfants Jésus et Jean dans une grotte. Il existe deux versions reconnues de cette œuvre : la deuxième version est à Londres et la première est exposée au Louvre à Paris.

3. Les Tournesols et La chaise de Vincent avec une pipe de Van Gogh

National Gallery à Londres Tournesols Van Gogh

National Gallery à Londres Chaise de Vincent avec pipe

L’impressionnisme est également à l’honneur à la National Gallery, notamment avec les peintres français Paul Cézanne (Les Grandes Baigneuses) ou Monet (La Grenouillère). Néanmoins, les tableaux impressionnistes les plus célèbres de la National Gallery sont deux chefs-d’œuvre de Vincent Van Gogh : les célèbres Tournesols et la Chaise de Vincent avec une pipe. La plupart des visiteurs affluent pour voir ces deux œuvres. Elles attirent presque autant de monde que la Joconde au Louvre !

Autres tableaux remarquables

National Gallery à Londres Monet

Parmi la collection, on trouve aussi le tableau Les Ambassadeurs de Hans Holbein le Jeune. Peint à Londres au printemps 1533, on peut le trouver en salle 4. Il est également possible d’admirer deux autoportraits du grand peintre baroque hollandais Rembrandt, ainsi que son tableau Le Festin de Balthazar, réalisé en 1635. Pour finir, la collection abrite aussi Vénus et Mars, une œuvre majeure peinte par Sandro Botticelli en1485. D’autres tableaux marquants de peintres célèbres sont exposés à la National Gallery, parmi lesquels :

  • Une dame debout au virginal de Vermeer
  • La Mise au tombeau de Michel-Ange
  • La Vierge aux œillets de Raphaël
  • Le Souper à Emmaüs de Caravage
  • Samson et Dalila de Rubens
  • Madame Moitessier d’Ingres
  • Une baignade à Asnières de Georges Seurat

Comme vous le voyez, cela ne manque pas de noms connus ! 🙂

Conclusion : La National Gallery

Il faut bien l’admettre, la National Gallery est impressionnante. Elle se classe au même niveau que d’autres grands musées internationaux comme le Louvre ou les Musées du Vatican. Les tableaux d’artistes célèbres sont légion, chacun d’entre eux semble avoir été réalisé par un peintre renommé. J’ai particulièrement apprécié de pouvoir contempler de véritables Van Gogh. La « Chaise de Vincent avec une pipe » et « Les Tournesols » sont de grands classiques que tout le monde connaît, ce qui rend ces tableaux originaux particulièrement fascinants. Il est juste regrettable qu’autant de gens prennent des selfies devant !

National Gallery à Londres

L’entrée est gratuite, ce qui est une très bonne chose. Personne n’est soumis à la pression psychologique de devoir rentabiliser sa visite (« j’ai payé, après tout ! »), et on peut choisir de ne rester qu’une demi-heure, juste pour voir quelques tableaux en particulier (d’autant plus qu’il n’y a ni guichets, ni files d’attente ; l’accès à l’intérieur est très rapide). Par ailleurs, le musée n’est pas aussi grand que les autres établissements de ce type. On ne passe donc pas des heures à marcher d’une aile à l’autre.

Plan de la National Gallery

Vous pouvez télécharger un plan de la National gallery en cliquant ici. Il indique les différents espaces à visiter.

Un conseil : conservez le plan ou imprimez-le. Il coûte 2 livres sur place (l’argent récolté sert néanmoins à l’entretien de la National Gallery).

La boutique de souvenirs et le restaurant de la National Gallery

National Gallery à Londres Boutique de Souvenirs

National Gallery à Londres Boutique de Souvenirs

National Gallery à Londres Restaurant

À l’intérieur de la National Gallery, une boutique de souvenirs attend les visiteurs. Elle propose un mélange coloré de souvenirs typiques de Londres, de reproductions et de livres sur l’art. Ce n’est pas la plus belle boutique de souvenirs de Londres, ni la plus originale, mais les amateurs d’art y trouveront certainement un ou deux livres intéressants.

Un petit snack-bar/restaurant/café est également présent sur place.

Pour les personnes à mobilité réduite

La National Gallery est en grande partie accessible aux personnes handicapées. Elle dispose de 4 entrées au niveau du sol et équipées d’une rampe (le Getty, le National Café, la Sainsbury Wing et le Pigott Education Centre). Toutefois, le bâtiment de la National Gallery étant classé, son entrée principale n’a pas pu être pourvue d’une rampe d’accès.

Un nombre limité de fauteuils roulants est disponible pour les visiteurs (entrée Getty, niveau 0 et vestiaire dans l’aile Sainsbury) et des toilettes pour handicapés sont accessibles au niveau de chaque entrée.

Il est vivement conseillé aux personnes à mobilité réduite de contacter le musée avant de le visiter, et ce pour obtenir des informations complémentaires et/ou réserver un fauteuil roulant si nécessaire.

Conseils de sécurité

Pour des raisons de sécurité, il n’est pas permis d’emporter des bagages de plus de 45 x 25 x 25 cm à l’intérieur du musée. Les valises que l’on prend généralement dans l’avion ne sont donc pas autorisées, contrairement aux sacs à dos standards. Des contrôles de sécurité sont opérés à l’entrée.

Si vous voyagez avec une grande valise, vous trouverez une consigne à bagage à la station voisine « Charing Cross Station ».

Eintrittspreise

L’entrée à la National Gallery est gratuite, à toutes les périodes de l’année, pour toutes et tous.

A l’entrée, de nombreux bénévoles vous demanderont une participation sous forme de don. Il s’agit-là d’une activité bénévole dont l’argent sert à entretenir la National Gallery ainsi que d’autres musées publics et gratuits de Londres.

Prix des visites guidées et des audioguides

National Gallery à Londres Audioguide

Si vous souhaitez découvrir la National gallery avec un commentaire audio, vous pouvez emprunter un appareil sur place. Sa location coûte 5 livres par adulte (3,5 livres pour les groupes de 10 ou plus). Pour les enfants (en-dessous de 12 ans), il existe une visite spéciale, l’« Art Detective Tour ». Celle-ci coûte 4,50 livres et invite les enfants et leurs parents à partir sur les traces de deux détectives de l’art ! Un forfait familial (maximum 2 adultes + 2 enfants) coûte 10 livres.

Si vous préférez participer à une visite guidée, jetez un œil à l’offre Tableaux préférés de la National Gallery (Favorite Paintings in the National Gallery). Certes, elle est en anglais, mais elle vous donnera en une heure un joli aperçu des œuvres majeures exposées au musée.

Horaires d’ouverture

La National Gallery est ouverte tous les jours, de 10 h à 18 h. Les horaires sont prolongés le vendredi jusqu’à 21 h.

  • Samedi à jeudi : de 10h à 18h
  • Vendredi : de 10h à 21h

Le musée est fermé le 1er janvier ainsi que les 24, 25 et 26 décembre. Il reste ouvert aux autres jours fériés de l’année.

Certaines zones peuvent être fermées le lundi matin jusqu’à 11 heures, pour des raisons internes au musée (formation des employés, contrôles de sécurité, petites réparations, etc.)

Accès : comment se rendre à la National Gallery ?

La National Gallery domine Trafalgar Square, l’une des plus belles et des plus célèbres places londoniennes. Son adresse exacte est la suivante : The National Gallery, Trafalgar Square, London WC2N 5DN.

Ainsi, la National Gallery est facilement accessible via le réseau de transport public.

Si vous voyagez en métro, vous pouvez descendre aux stations « Charing Cross » (Northern line et Bakerloo line) ou « Leicester Square » (Piccadilly line et Northern line). Un peu plus loin se trouvent les stations « Embankment » (Northern line, District line, Circle line et Bakerloo line) et « Piccadilly Circus » (Bakerloo line et Piccadilly line).

De nombreuses lignes de bus desservent également Trafalgar Square : les lignes 3, 6, 9, 11, 13, 15, 23, 24, 87, 91, 139 et 176. vous avez l’embarras du choix !

Les bus touristiques de Londres passent aussi par Trafalgar Square, comme par exemple The Original Tour (arrêt « National Gallery / Trafalgar Square ») ou le Big Bus London (arrêt 10).

Transports en commun Lignes
Métro Proche : « Leicester Square » (Piccadilly / Northern Line) ou « Charing Cross » (Northern / Bakerloo Line). Un peu plus loin : « Piccadilly Circus » (Bakerloo / Piccadilly Line) et « Embankment » (Northern, Circle, District und Bakerloo Line)
Bus Arrêt « Leicester Square », désservi par les lignes 3, 6, 9, 11, 13, 15, 23, 24, 87, 91, 139 et 176.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici