Tour ArcelorMittal Orbit : le plus long toboggan du monde !

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Vous l’avez certainement déjà vue à la télévision. La tour ArcelorMittal Orbit, cette construction un peu étrange, à été réalisée dans l’Est londonien à l’occasion des Jeux Olympiques de 2012. Elle est d’ailleurs censée prolonger le souvenir de cet évènement et il est aujourd’hui possible de la visiter. Vous pourrez alors profiter d’une jolie vue sur Londres grâce à ses deux plates-formes d’observation, avant de dévaler le plus haut et le plus long toboggan du monde. Je me suis rendu à la tour pour vous. Qu’est-ce qui vous y attend ? A quoi devez-vous faire attention ? La descente en toboggan vaut-elle le coup ? Cet article vous dit tout sur la tour ArcelorMittal Orbit et sa descente en toboggan.

Qu’est-ce que la tour Arcelor Mittal Orbit à Londres ? Un peu d’histoire !

Quatre ans avant les Jeux Olympiques de 2012, le maire de Londres et l’ancienne ministre des Sports britanniques décident d’équiper le parc de Stratford d’une attraction toute particulière, pour que celui-ci se démarque sur la ligne d’horizon (la skyline, déjà impressionnante) de la ville.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Anish Kappot et Cecil Ballmond remportent alors le concours d’architecture lancé pour l’occasion, leur projet futuristique The Orbit faisant l’unanimité. Selon les deux architectes, le bâtiment se veut un mélange de sculpture et de génie civil, en plus de représenter une avancée dans le domaine architectural. La conception asymétrique de la tour tend à semer le trouble parmi les observateurs sur sa stabilité. Stable ou instable ? Les visiteurs sont censés le découvrir en empruntant son escalier en colimaçon. La tour est achevée à temps pour les Jeux Olympiques, et son coût se révèle assez peu élevé au final : « à peine » 19,1 millions de livres sterling.

Comme c’est toujours le cas lorsqu’un nouveau bâtiment emblématique sort de terre, la tour a été l’objet de critiques. De nombreuses questions ont alors été posées concernant l’avenir de cette œuvre d’art et son utilisation à long terme : qu’allait-on en faire une fois les J.O. terminés ? Vous connaissez déjà la réponse : la tour a été transformée en attraction touristique.

Le plus long toboggan du monde

Pour attirer plus de touristes dans l’Olympia Park un peu excentré de Stratford, la tour a été équipée du plus long toboggan du monde. Depuis la plate-forme, installée à 78 mètres de hauteur, la descente en toboggan s’étire sur 178 mètres au total. La glissière est l’œuvre de l’artiste Carsten Höller, et une entreprise allemande a été sollicitée pour sa construction en juin 2016.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Bien entendu, je me devais d’essayer ce toboggan. Voici donc le compte-rendu de mon expérience :

Visite de la tour ArcelorMittal Orbit et tour sur le toboggan

Un de mes récents voyages m’a mené jusqu’à Stratford, où les prix des hôtels sont inférieurs à ceux du centre-ville de Londres. J’en ai tout de suite profité pour admirer la vue depuis la tour Orbit et pour essayer son toboggan.

Sans avoir planifié quoi que ce soit, je me suis rendu à la tour un matin, de bonne heure, car je n’avais pas réservé de ticket en ligne, dérogeant ainsi un peu à mes habitudes. Le toboggan est très populaire. Si la chance n’est pas au rendez-vous, la file d’attente peut vite s’agrandir. Et comme je n’avais pas envie de patienter trop longtemps devant l’entrée, je suis arrivé tôt le matin.

J’ai acheté un ticket au guichet, on m’a alors indiqué que l’attente devant le toboggan était d’environ 30 minutes. Cela ne m’a posé aucun problème vu que je devais encore gravir l’escalier jusqu’en haut. Il est bien sût recommandé d’acheter un billet en ligne si vous souhaitez faire un tour en toboggan lors de périodes de plsu grandes affluence, notamment le week-end.

Déroulement de la visite : la descente en toboggan d’abord, la vue panoramique ensuite

Les sacs, les appareils photo ainsi que tout autre objet sont interdits pendant la descente en toboggan. Dois-je pour autant renoncer à prendre des photos depuis la plate-forme d’observation si je décide de descendre en toboggan ? Non. La visite de la tour Orbit est bien pensée, et vous pourrez quand même faire de jolies photos de vacances. Elle se déroule de la façon suivante :

  • En réservant une descente en toboggan, vous pourrez ranger vos effets personnels dans un casier situé au rez-de-chaussée.
  • Vous monterez ensuite jusqu’au sommet de la tour (au 1er étage) pour effectuer la descente en toboggan.
  • Arrivé en bas, vous pourrez récupérer vos affaires dans le casier.
  • Il vous faudra alors remonter, cette fois jusqu’au 2ème étage, où vous pourrez rester aussi longtemps qu’il vous plaira.

Votre ticket vous donne accès à l’ensemble de la tour. Théoriquement, vous pouvez donc monter et descendre aussi longtemps que vous le voulez. C’est très pratique lorsqu’on est avec ses enfants car on n’a pas forcément envie de faire (ou refaire) la descente. On peut alors les accompagner jusqu’au 1er étage et les récupérer en bas.

La descente en toboggan

Une fois votre ticket en poche, vous recevrez du guichetier un petit jeton qui vous servira à ouvrir votre casier (contre une caution d’1 £). Les casiers se trouvent tout de suite après l’entrée, sur votre gauche.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan casiers

Les casiers en plastique paraissent plutôt frêles de prime abord, mais ils assurent leur fonction. J’y ai entreposé mon sac à dos contenant mon passeport et mon appareil photo reflex, et rien ne m’a été volé.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Il vous faudra ensuite prendre l’ascenseur. Les ascenseurs se situent sous une coupole impressionnante qui fait un peu penser au réacteur d’une fusée immense. Un ascenseur tout à fait conventionnel vous conduira au premier étage, où vous pourrez effectuer la descente.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Un employé contrôlera votre ticket et vous aidera à enfiler votre tenue de protection, qui se compose d’un casque en tissu et de manchettes pour les avant-bras et les coudes. N’ayez crainte : si vous suivez les consignes de sécurité, vous ne serez jamais réellement en contact avec le tube. Si cela venait à se produire, vos vêtements vous protègeraient de toute égratignure.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Il vous faudra alors patienter un peu. Vous pourrez en profiter pour voir les personnes se tenant devant vous se préparer, avant de disparaître dans le tube. La situation est amusante lorsque des enfants vous précèdent (comme c’était le cas pour moi). Leurs cris se propagent à travers le tube du toboggan de manière très distincte. A l’arrêt des cris, tout le monde sait que l’enfant vient d’arriver en bas.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Lorsque viendra votre tour, vous devrez prendre place sur une sorte de « luge en tissu ». Vous mettrez vos jambes en avant, un peu comme si vous les glissiez dans un énorme gant de toilette. L’employé présent devant l’entrée du tube vous dira quelle position adopter. Il vous conseillera alors de relâcher vos épaules (« relax your shoulders ») et de relever légèrement la tête. Ensuite, vous serez invité à saisir une poignée sur votre gauche avant de vous glisser à l’intérieur du tube. Et ce n’est pas si facile, c’est pourquoi les employés de la tour aident les enfants en les poussant à l’intérieur du tube. Ensuite, vous plongerez dans le néant…

C’est parti ! La première accélération est bien sûr la plus impressionnante. On atteint vite sa vitesse maximale en empruntant les lignes droites et les virages qui composent cet étroit tunnel. Comme vous le voyez sur les photos, certaines parois du tunnel sont transparentes, et d’autres complètement obstruées, si bien que l’on dévale parfois la pente dans l’obscurité totale. La descente est très amusante et paraît durer assez longtemps malgré sa durée réelle assez courte.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Arrivé en bas, un employé vous aidera à vous extraire de la luge et à enlever votre tenue de protection. La descente est très sympa à faire, même si elle passe quand même malheureusement trop vite. Elle ne dure en fait que 45 secondes. Et on a qu’une seule envie : recommencer !

Claustrophobe ? Sujet au vertige ?

Certains visiteurs intéressés se demanderont certainement s’ils ne seront pas sujets au vertige ou à la claustrophobie (ou encore à l’agoraphobie) pendant la descente dans le tube. Honnêtement, ce dernier n’est pas si étroit (il fait au moins un mètre de diamètre) et il est impossible d’y rester coincé. Et même lorsque la pente se fait un peu plus raide, on ne peut pas vraiment regarder en bas. Il n’y a donc pas non plus d’inquiétude à avoir concernant les vertiges. De plus, tout va tellement vite que vous n’aurez pas vraiment le temps de vous poser des questions. L’attraction est tout simplement très amusante et tout le monde arrive en bas, le sourire aux lèvres.

La plate-forme d’observation de la tour ArcelorMittal Orbit

Après avoir effectué la descente en toboggan, retournez aux casiers. Bien armé de votre appareil photo et de votre téléphone portable, vous pourrez alors remonter pour profiter de la jolie vue. Pour cela, il vous faudra emprunter l’ascenseur à nouveau, en appuyant cette fois-ci sur le bouton « platform 2 ».

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

La plate-forme d’observation se compose d’un espace intérieur au style épuré et de deux espaces extérieures. Certes, cette vue sur Londres n’est pas la plus jolie qui soit, la tour étant assez éloignée du centre-ville. Mais on peut quand même reconnaître l’Olympia Park, le stade de West Ham, le Westfield Centre, Stratford ou encore Canary Wharf. Au loin, on peut apercevoir la City.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Dans l’espace intérieur, vous remarquerez certainement les deux miroirs un peu étranges, accrochés au mur de part et d’autres de la salle. Que font-ils là ? Il s’agit en fait de « magnifying mirrors », à savoir des miroirs grossissants, qui permettent de mieux voir les monuments de loin.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Les espaces extérieurs sont très bien protégés. Les personnes sujettes au vertige n’ont donc aucune crainte à avoir. Un grillage protège les deux plates-formes pour prévenir tout accident.

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Si vous avez bien regardé, vous aurez remarqué que vous pouvez descendre en utilisant soit l’ascenseur, soit l’escalier en colimaçon. J’ai opté pour ce dernier. Cet escalier, qui serpente tout autour du bâtiment, compte plus de 400 marches, et il faut bien 8 à 9 minutes pour le descendre. Ne soyez pas surpris si vous entendez des voix. Des haut-parleurs diffusent à intervalles réguliers différents sons enregistrés pendant la construction de la tour.

La boutique de souvenirs

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Lorsque vous serez en bas, vous pourrez jeter un œil à la petite boutique de souvenirs. N’y perdez pas trop de temps, le choix des articles est assez limité et peu intéressant. Il y a de meilleures boutiques de souvenirs à Londres, c’est évident. Celle de la tour Orbit paraît relativement peu fournie.

En résumé : mon avis

The Orbit m’a beaucoup plu. Je trouve le bâtiment en lui-même très intéressant, un mélange de sculpture et d’ingénierie. Il se démarque vraiment par son architecture organique, moderne et même futuriste, et constitue à mon avis un véritable atout pour la ville, en particulier pour le quartier de Stratford, auquel la tour et les Jeux Olympiques ont donné une nouvelle vie.

Toutefois, la visite ne vaut la peine que si vous faites la descente en toboggan qui est très amusante. La vue panoramique est en effet légèrement décevante. Si c’est plutôt cette dernière qui vous intéresse, il existe de meilleures alternatives, comme The Shard ou la grande roue London Eye.

Remarques : appareils photo et sac à dos interdits lors de la descente

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

J’avais dans l’idée d’embarquer ma caméro GoPro pour faire une super vidéo de la descente en toboggan. Cela n’a pas été possible car les GoPro, comme tout autre type de caméra ou d’appareil photo, sont interdits pendant la descente. Vous devrez donc laisser votre équipement photo et votre sac à dos en bas, dans un casier. Vous n’aurez le droit de prendre que votre veste ou votre anorak pour la descente.

Prix et billets

Tour ArcelorMittal Orbit Londres Toboggan

Prix pour la plate-forme d’observation SANS descente en toboggan:

  • Adultes (à partir de 18 ans) : 12,50 £
  • Enfants (de 3 à 16 ans) : 7,50 £. C’est super, cela permet aux enfants de se défouler. Ainsi, ils ne font pas les fous et nous laissent un peu tranquilles. Youhou !
  • Séniors (60 ans et plus) : 10,50 £
  • Etudiants : 10,50 £
  • Famille (2 adultes + 2 enfants) : 34,00 £

Prix pour la plate-forme d’observation ET descente en toboggan:

  • Adultes ( partir de 18 ans) : 16,50 £
  • Enfants (de 3 à 16 ans) : 10,50 £
  • Séniors (60 ans et plus) : 13,50 £
  • Etudiants : 13,50 £
  • Famille (2 adultes + 2 enfants) : 52,00 £

Les billets pour la Tour Arcelot Mittal Orbit sont disponibles en ligne sur le site de GetYourGuide.

Voir les offres

Horaires d’ouverture

La tour ArcelorMittal Orbit est ouverte du lundi au vendredi, de 11 h à 17 h. Le samedi et le dimanche, elle ouvre ses portes de 10 h à 18 h. Dernière entrée possible 30 minutes avant la fermeture.

Attention: La descente en toboggan ouvre 30 minutes après la tour.

Comment se rendreà la tour ArcelorMittal Orbit ?

La tour ArcelorMittal se trouve un peu à l’écart du centre-ville, dans le quartier de Straford, à l’adresse suivante : Queen Elizabeth Olympic Park, 5 Thornton Street, London E20 2AD.

Vous pouvez accéder à The Orbit via la station « Stratford », desservie par le métro, les trains National Rail, les trains DLR ainsi que par de nombreuses lignes de bus. Depuis Stratford, il faut parcourir entre 800 et 900 mètres à pied pour atteindre la tour.

Transports en commun Lignes
Métro Station « Stratford » sur la Central Line
Bus Arrêt « Stratford Bus Station », lignes 25, 69, 86, 104, 158, 238, 241, 257, 262, 308, 425, 473, 678, D8 et N86
DLR Gare de « Stratford »
National Rail Gare de « Stratford »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici