The Shard : visite du plus haut gratte-ciel d’Europe

The Shard Londres

Que vous réserve la visite de The View of The Shard ? La vue est-elle si belle ? Depuis la fin de Seconde Guerre mondiale, les gratte-ciels nouvellement érigés redessinent sans cesse l’horizon de la capitale britannique. Depuis l’explosion du marché immobilier en Angleterre, et en particulier à Londres dans les années 1990, ce développement s’est encore accéléré. Le début du 21ème siècle a vu de nombreux gratte-ciels envahir le ciel, surtout dans la City et dans les Docklands. Dès lors, des voix s’élèvent pour mettre en garde contre un changement irrévocable du paysage urbain de la ville. Malgré tout, les tours de Londres sont toujours plus hautes. « The Shard », (« le tesson ») en est un illustre exemple. Ce gratte-ciel impressionnant est l’un des seuls à être accessible au public. Désormais, The Shard est même devenu une attraction extrêmement populaire auprès des touristes. Que vous réserve le plus haut bâtiment d’Angleterre ? Vaut-il la peine de gravir ses 310 mètres ? Cet article vous dit tout sur The View from The Shard.

The Shard : bref historique

Construit entre mars 2009 et février 2013 dans le quartier londonien de Southwark, le gratte-ciel « The Shard » (« tesson » ou « éclats », en français) culmine à 310 mètres de haut, ce qui fait actuellement de lui le plus haut bâtiment de Grande-Bretagne et de l’UE.

The Shard Londres
La nuit, The Shard attire tous les regards

Le bâtiment appartient à la famille du chef d’État de l’émirat du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani. Le bâtiment, effilé et mince comme une pyramide, abrite une surface commerciale de près de 7 500 m², des bureaux et des jardins d’hiver, des restaurants et des espaces d’exposition, l’hôtel 5 étoiles « Shangri-La », dix appartements de luxe ainsi qu’une plate-forme panoramique de 221 à 232 mètres de haut, le tout sur 87 étages. « The Shard » a été bâti sur le site des Southwark Towers, érigées au sud de la gare London Bridge en 1975 et détruites pour l’occasion entre 2008 et 2009.

The Shard est une pyramide moderne de béton, de verre et d’acier

La démolition de la tour (la plus importante en date au Royaume-Uni) a été réalisée progressivement, sans recours au dynamitage habituel, et ce en raison de la densité de la zone concernée. La conception du nouveau bâtiment a été confiée au brillant architecte italien de renommée internationale Renzo Piano. Pour réaliser ses plans, celui-ci s’est inspiré des voies ferrées avoisinantes, des toits en pointe typiques de Londres au 18ème siècle, ainsi que des mâts des voiliers. Le bâtiment dispose de sa propre unité de cogénération et a été l’un des premiers immeubles du Royaume-Uni à être construit conformément aux directives de sécurité et de stabilité du « National Institute of Standards and Technology », lesquelles ont été mises en place à la suite des attaques du World Trade Center, à New York, en 2001. Le béton précontraint, utilisé pour sa construction, supporte des vibrations jusqu’à 400 millimètres.

Visiter The Shard à Londres

Le bâtiment est surtout connu des londoniens et des touristes pour ses deux plates-formes panoramiques aux 69ème et 72ème étages. L’attraction touristique « The View from the Shard » a été inaugurée en février 2013 en présence du maire de Londres alors en fonction Boris Johnson. Pour l’anecdote, un homme faisant partie des 5 000 premiers invités a profité de l’occasion pour faire sa demande en mariage depuis le point culminant de la ville.

Vue depuis The Shard Londres

Peu après l’inauguration du gratte-ciel, le journal anglais « The Guardian » a publié un panorama interactif regroupant tous les bâtiments visibles à la ronde. L’entrée de l’immeuble, sur la Joiner Street, est également pourvue de cartes et d’écrans qui diffusent des vidéos sur la construction de l’édifice. On peut y voir les liaisons assurées par les transports publics ainsi que les 44 ascenseurs qui parcourent le bâtiment.

L’ascenseur est déjà une expérience multimédia en soi

Les ascenseurs qui mènent jusqu’à la plate-forme sont également pourvus d’écrans. Ces derniers donnent l’illusion de traverser des bâtiments historiques de Londres, comme la cathédrale Saint-Paul, Whitehall ou le British Museum. Au 33ème étage, les visiteurs sont invités à changer d’ascenseur, pour profiter d’une immense représentation de la Tamise. En arrivant au 68ème étage, les visiteurs sont accueillis par un paysage de nuages artificiels, chacun faisant l’objet d’une brève explication.

Vue depuis The Shard Londres
La vue depuis The Shard en début de soirée

Au 69ème étage, le panorama s’offre enfin aux visiteurs. La visibilité peut atteindre 60 kilomètres en fonction des conditions météorologiques. Des télescopes surélevés permettent d’observer les 200 sites qui composent les alentours, avec des explications disponibles en 10 langues. De plus, il est possible d’admirer des photos prises à tous les moments de la journée.

Conclusion

The Shard ne m’a malheureusement pas convaincu à 100 %. Ne vous méprenez pas : la tour est belle et la vue magnifique. Ma visite s’est bien passée, et j’ai trouvé assez excitant, voire intimidant, le fait de se tenir à 300 mètres de hauteur sur cette plate-forme en plein air, tout en écoutant siffler le vent. Ce qui m’a beaucoup moins convaincu, c’est le prix exorbitant de l’attraction. Bien d’autres attractions ou monuments ont un prix élevé à Londres , comme la tour de Londres ou le musée de cire Madame Tussauds. Mais en visitant ces sites, j’ai eu l’impression d’en avoir pour mon argent, ce qui n’a (malheureusement) pas été le cas avec The Shard. La grande roue London Eye est selon moi une alternative bien meilleure. Son accès est également assez cher, mais l’ascension est bien plus sympa et divertissante !

Horaires d’ouverture de The Shard

Les horaires d’ouverture de The View from The Shard sont les suivants (horaires de l’année 2019) :

  • Lundi : 10h à 19h
  • Mardi : 10h à 19h
  • Mercredi : 10h à 19h
  • Jeudi : 10h à 22h
  • Vendredi : 10h à 22h
  • Samedi : 10h à 22h
  • Dimanche : 10 bis 19h

Les dernières entrées sont acceptées jusqu’à une heure avant la fermeture du bâtiment. Néanmoins, il est recommandé de prévoir au moins 2 h et demie pour la visite.

Billets et prix pour The View from The Shard

L’entrée coûte 30 € pour les adultes et 22,60 € pour les enfants de 4 à 15 ans. Elle est gratuite pour les enfants de moins de 4 ans. Les billets sont disponibles sur GetYourGuide, où vous pouvez payer en euros, sans frais de change.

Voir les billets

Attention : Les billets sont plus chers sur place (30,95 £ par adulte et 24,95 £ pour les enfants).

Métro : comment se rendre à The Shard ?

The Shard se trouve au sud de la Tamise, à l’adresse suivante : 32 London Bridge St, London SE1 9SG.

La station de métro London Bridge (Jubilee Line et Northern Line) n’est qu’à 100 mètres de cet édifice impressionnant. Si vous souhaitez prendre le bus, descendez à l’arrêt London Bridge Station (Stop S). Enfin, vous pouvez aussi venir en bateau, à bord d’un Thames Clipper, et descendre au quai London Bridge City Pier.

Transports en commun Lignes
Métro Station « London Bridge » (Jubilee et Northern Line)
Bus Arrêts « London Bridge Station », lignes 47, 343, 381 et RV1. Bus de nuit N199 et N381.
Thames Clippers Quai « London Bridge City Pier »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici